Introduction MEA  (2)

traffic analysis

 

Quelques étudiants prennent à cœur les tests. Ils sont contrariés lorsqu’ils font des erreurs et rencontrent des difficultés dans les tests, malgré mes efforts à les rassurer qu’il est permis de faire des erreurs car on apprend par tâtonnements. Ils ne sont pas toujours convaincus par mon réconfort. Cependant, ils peuvent se sentir soulagés parce que l’enseignant ne les dénigre pas. Lorsque je rends un test corrigé, beaucoup d’étudiants disent avec regret : « J’ai certainement fait beaucoup de fautes, n’est-ce pas ? »  En opposition à cette remarque, je réponds de façon positive : « Vous avez peut-être fait quelques fautes insignifiantes mais ce n’est pas important, de toute façon. En fait, je me suis concentré sur ce que vous avez fait juste et non, sur ce que vous avez fait faux. »

Si les tests sont corrigés en groupe, ils se rendent compte qu’après tout, il n’est pas si tragique de faire des fautes. Ils remarquent que, contrairement à eux-mêmes, leurs collègues réagissent avec indifférence à leurs propres erreurs et que tout le monde fait des erreurs et pas uniquement eux.  Lorsqu’ils font mal les tests, ils se blâment de ne pas être suffisamment intelligents pour comprendre ou ils blâment l’enseignant parce qu’il n’explique pas clairement les leçons, même s’ils remarquent que le reste de la classe comprend presque tout. Il est évident que les étudiants – et les gens en général de la même ou de différente culture – lisent, entendent et voient exactement la même chose mais la perçoivent et la traitent de différentes manières.

Il est important que les étudiants ne prennent pas à la légère les tests, comme s’il s’agissait de jeux de devinettes, ou très sérieusement comme un test d’intelligence ou un test psychologique, tel qu’un test de Rorschach. Le test à choix multiples et le test de Rorschach, bien qu’ils soient totalement différents, ont néanmoins une chose en commun : leur utilisation pour des évaluations sans texte écrit.

Qu’est-ce que le test de Rorschach ? Le test de Rorschach est une évaluation psychologique lors de laquelle la perception par les sujets de taches symétriques est enregistrée puis, analysée en utilisant une interprétation psychologique, des algorithmes complexes ou tous les deux. Certains psychologues utilisent ce test afin d’examiner les traits de personnalité d’un sujet et son fonctionnement émotionnel. Il a été utilisé pour déceler un trouble de la pensée sous-entendue, surtout dans des cas où les patients rechignent à décrire ouvertement leur processus de pensée. Ce test porte le nom de son inventeur, le psychologue suisse Herman Rorschach.2

Même si je ne prenais pas en considération la méthode du test à choix multiples, je l’ai néanmoins utilisée pendant toute ma carrière d’enseignant, comme je l’ai déjà mentionné. Lorsque j’accordais les notes, je basais mon évaluation principalement sur la performance quotidienne en classe des étudiants pendant tout le semestre, puisque je les connaissais assez bien. J’utilisais ces tests d’abord, pour les devoirs afin de donner aux étudiants quelque chose pour les occuper et ensuite, pour les examens de fin de trimestre car je devais fournir des preuves à l’administration, tout comme les enseignants des autres langues.

La raison pour laquelle je suis dubitatif quant au résultat du choix multiple est que, puisque je ne peux pas lire dans les pensées, je suis incapable de déterminer si la personne évaluée sait réellement ce qu’elle fait ou si elle a simplement coché un mot ou un autre au hasard comme dans un jeu de chance ou une loterie.

Le livre consiste en trois parties :Les exercices (128 exercices) ;Les corrigés (512 phrases) ;

Un lexique des mots utilisés dans les exercices (670 entrées). Les mots sont classés par ordre alphabétique afin de faciliter la consultation et non par la racine, comme d’habitude. Par exemple, le verbe  welcome  , accueillir, est entré sous welcome,  et non sous la racine  accept  , accepter.

Pour la référence grammaticale, voir Nouvelle approche de l’enseignement de la grammaire arabe. Bloomington, IN : AuthorHouse, 2009.

Bien que les trois parties du livre soient distinctes et différentes l’une de l’autre, elles peuvent être utilisées simultanément : d’abord, en faisant l’exercice puis, en vérifiant le corrigé et, si nécessaire, en cherchant dans le lexique un mot ou plusieurs mots de l’exercice pour connaître leur signification et/ou la prononciation correcte.

J’aimerais exprimer ma gratitude à ma femme, Felicity Nacereddine, pour sa contribution à la révision de l’Introduction en anglais, sa traduction en français et pour ses conseils pertinents.

Genève, septembre 2015                                                          Abdallah Nacereddine

________________________________

(1) http://en.wikipedia.org/wiki/Multiple_choice  [Consulté le 14 mai 2015]
(2) http://en.wikipedia.org/wiki/Rorschach_test  [Consulté le 14 mai 2015]
Ces pages existent également en version française.

Arrow Left

2

Arrow  Right